Apprendre le françaisDocuments & MédiasFrançais Authentique

Apprendre le français en dormant ?




Une nouvelle vidéo de Français Authentique:

Pour lire la Transcription de la vidéo, visitez: Français Authentique

Johan: Merci de me rejoindre. Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui est un peu controversé et je vais répondre à une question qu’on me pose beaucoup, qu’on m’a en tout cas énormément posée depuis 2011, depuis que j’ai créé Français Authentique. C’est de savoir : peut-on apprendre le français en dormant?

Les gens ont un avis très tranché en ce qui concerne cette question, moi aussi, on le verra. Ils ont un avis très tranché et ça veut dire un avis clair, un avis… on ne peut les convaincre. C’est un avis clair, définitif et ils ont souvent un avis émotionnel, c’est-à-dire qu’ils vont penser que ceux qui ont un avis différent d’eux sont des idiots. S’ils pensent qu’on peut apprendre le français en dormant, ils vont dire que ceux qui croient que ce n’est pas possible sont des idiots, ceux qui pensent que ce n’est pas possible vont dire que ceux qui le croient sont des idiots.

Moi, j’ai un avis très tranché sur le sujet mais pas émotionnel. Et je pense que pour répondre à cette question, il suffit de regarder la définition du mot « sommeil ». Qu’est-ce que c’est que le sommeil ? Le sommeil, c’est l’état dans lequel on a une perte de conscience du monde extérieur. On n’a pas une perte de sensibilité puisque si quelqu’un, pendant qu’on dort, vient nous pincer, nous secouer, on va se réveiller, donc, on est encore sensible – c’est la différence du coma par exemple – mais il n’y a pas de conscience, on n’est pas conscient du monde extérieur. Notre cerveau est très actif pendant qu’on dort. On a parfois tendance à croire que le cerveau n’est pas actif, qu’il est éteint, qu’il se repose. Non ! En fait, notre cerveau est très très actif quand on dort. Il utilise le temps de sommeil pour se développer et il utilise pour trier aussi toutes les informations qui ont été accumulées au cours de la journée. Il dit : « Ça, c’est important, donc, je vais le mettre dans la mémoire long terme pour m’en souvenir ; ça, ce n’est pas important, on peut l’enlever, etc. » Donc, pendant qu’on dort, le cerveau, il travaille énormément. Il ne peut pas le faire la journée parce que la journée, il est tout le temps en train de réfléchir ou de se dire : « Ici, on est en train de bouger. » et quand on bouge, le cerveau travaille. Quand on réfléchit, le cerveau travaille, quand on discute, le cerveau travaille. Donc, la journée, il n’y a pas vraiment le temps de faire tout ça, c’est le soir quand on dort que le cerveau est très actif…

Source: francaisauthentique


Note: Ce document numérique vous est offert par FrenchPDF. Il est destiné à une utilisation strictement personnelle et ne peut en aucun cas être vendu.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité