Roman: Le pèlerin de Compostelle de Paulo Coelho

0 399

Review Le pèlerin de Compostelle ement

Roman: Le pèlerin de Compostelle: « A cette époque, ma quête spirituelle était liée à l’idée qu’il existait des secrets, des chemins mystérieux… Je croyais que ce qui est difficile et compliqué mène toujours à la compréhension du mystère et de la vie… » Lorsque, en 1986, Paulo Coelho entreprend le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, il ne sait pas encore que de ce voyage il reviendra transformé. A son image, le héros de ce récit a péché par orgueil. Au terme d’un parcours jalonné d’épreuves, il comprendra enfin que l’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires, que la vérité est pour tous les hommes. Creuset de ses livres ultérieurs, en particulier L’Alchimiste, qui lui a valu des lecteurs dans le monde entier, ce voyage inspiré, poétique, nous fait partager la recherche humaine et spirituelle de Paulo Coelho.

Autre roman de Paulo Coelho Hippie en à télécharger.

Les premiers paragraphes du roman Le pèlerin de Compostelle

« Et que, devant le Visage sacré de RAM, tu touches de tes mains la Parole de vie, et reçoives une telle force que tu deviennes son témoin jusqu’aux confins de la Terre ! »

Le Maître a levé ma nouvelle épée, sans la sortir de son fourreau. Les flammes ont crépité dans le feu, un présage favorable signifiant que le rituel devait continuer. Alors, je me suis baissé et, à mains nues, j’ai commencé à creuser la terre devant moi.

C’était la nuit du 2 janvier 1986, et nous étions au sommet d’une montagne de la Serra do Mar, près de la formation appelée les Aiguilles noires. Outre mon Maître et moi, se trouvaient là ma femme, un de mes disciples, un guide local et un représentant de la grande confrérie qui réunissait les ordres ésotériques du monde entier, connue sous le nom de Tradition. Tous les cinq – y compris le guide, prévenu à l’avance de ce qui allait se produire – participaient à mon ordination comme Maître de l’ordre de RAM, une ancienne confrérie chrétienne fondée en 1492.

J’avais creusé dans le sol un trou peu profond, mais large. Très solennellement, j’ai frappé la terre en prononçant les paroles rituelles. Ma femme s’est alors approchée. Elle m’a remis l’épée dont je m’étais servi pendant plus de dix ans et qui avait été mon auxiliaire durant tout ce temps. J’ai déposé l’épée dans le trou, puis je l’ai recouverte de terre et j’ai aplani le sol. Tandis que j’accomplissais ces gestes, me revenait le souvenir des épreuves que j’avais traversées, des choses que j’avais apprises et des phénomènes que j’étais capable de provoquer, simplement parce que j’avais avec moi cette épée si ancienne, ma grande amie. Maintenant, la terre allait la dévorer, le fer de sa lame et le bois de son manche allaient de nouveau nourrir le lieu d’où elle avait puisé tant de pouvoir… Source: Le pèlerin de Compostelle de Paulo Coelho.

Le pèlerin de Compostelle en images:

Quelques extraits à partir de Le pèlerin de Compostelle :

Collection de Paulo Coelho (14 romans) en à télécharger.

Title Le pèlerin de Compostelle
AuthorPaulo Coelho
EditionFlammarion
ISBN9782081347601
Pages154
Views399
Rating
3.3/59778 ratings




vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More