Dictionnaire

Dictionnaire du Français argotique et populaire

Dictionnaire du Français argotique et populaire

Avec plus de 11 000 mots, locutions et expressions recensés et 100 encadrés et lexiques thématiques, humoristiques et ludiques, du verlan en passant par l’argot, tous les mots de la tchatche et du français populaire d’aujourd’hui, vous serons expliquez.
Vous découvrirez en fin d’ouvrage Dictionnaire du Français argotique et populaire , une anthologie poétique de l’argot, promenade de François Villon à Renaud, en passant par Aristide Bruant et Raymond Queneau.

Dictionnaire du Français argotique et populaire

Auteur(s): François Caradec / Jean-Bernard Pouy.

Si l’on en croit les mentions pop., fam. ou vulg. qui figurent à côté de certains mots dans les ‘dictionnaires de langue, il existerait bien en France une << langue populaire ›› aux confins de la langue écrite.
Ces dictionnaires, du Petit Larousse au dictionnaire de l’Académie française, ne sont d’ailleurs pas toujours d’accord sur les niveaux de langage, et leur tolérance varie d’une édition à l’autre. On comprend l’embarras des lexicographes : depuis plus de cinquante ans, on ne fait plus grief à Raymond Queneau ou à Louis Ferdinand Céline de ne pas écrire en un français << correct ››; au contraire, des citations de leurs œuvres accompagnent maintenant les définitions au titre de citations littéraires.

Les écrivains ont toujours été les premiers conscients des petites difficultés de leur métier. Pour Raymond Queneau, qui s’est préoccupé toute sa vie de résoudre entre autres problèmes ceux du langage, il s’agissait d’abord de réconcilier dans un << néofrançais ›› le langage écrit et le langage parlé, dont l’opposition, remarquait-il, avait << pris en français moderne les proportions d’une catastrophe ››. Or, vingt ans plus tard, en 1969, dans un article intitulé Ermta, il constate que « les Français se sont mis ã surveiller la façon dont ils s’expriment ››… Et les raisons qui l’amènent à reconnaître son erreur sont intéressantes à relire aujourd’hui :

<< Le “français écrit” non seulement s’est maintenu, mais s’est renforcé. On doit en chercher la raison, paradoxalement (ou dialectiquernent), dans le développement de la radio et de la télévision (des moyens de communication audiovisuels comme on dit) qui a répandu une certaine manière (plus ou moins) correcte de parler, et qui a appris aux locuteurs à se surveiller. Si Forthographe se montre parfois déficiente (même chez des gens assez cultivés), si certaines expressions se propagent bien que déplaisant aux puristes, si le franglais et le langage publicitaire sont parfois menaçants, dans l’ensemble, il faut bien le dire, le français normal poursuit son cours. ››

Dictionnaire du Français argotique et populaire en images:

Voilà des images à partir ce livre: Dictionnaire du Français argotique et populaire:

Dictionnaire du Français argotique et populaire.

Tags

Related Articles

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close