Poésie

Mes deux filles – Victor Hugo

Mes deux filles – Victor Hugo

Poéme Mes deux filles Victor HUGO
Poéme Mes deux filles Victor HUGO

Dans le frais clair-obscur du soir charmant qui tombe,

L’une pareille au cygne et l’autre à la colombe,

Belles, et toutes deux joyeuses, ô douceur !

Voyez, la grande sœur et la petite sœur

Sont assises au seuil du jardin, et sur elles

Un bouquet d’œillets blancs aux longues tiges frêles,

Dans une urne de marbre agité par le vent,

Se penche, et les regarde, immobile et vivant,

Et frissonne dans l’ombre, et semble, au bord du vase,

Un vol de papillons arrêté dans l’extase

Mes deux filles
Mes deux filles

Title Mes deux filles
AuthorVictor Hugo
EditionFrenchPDF
ISBN
Pages3 Pages
Views373
Rating
4.5/53 ratings

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité