Attention : Le site rencontre actuellement des problÚmes de téléchargement. Nous travaillons à les résoudre.

Nous nous excusons pour la gĂȘne occasionnĂ©e et vous remercions de votre comprĂ©hension.

Nous vous invitons Ă  rejoindre notre nouvelle chaĂźne Telegram, oĂč vous pourrez tĂ©lĂ©charger sans limites :

Rejoignez-nous sur Telegram
📚 Book Name
L'Attentat
📄 Pages
256
đŸ·ïž ISBN
978-2-260-01693-9
L'attentat 3

TĂ©lĂ©charger L’Attentat PDF Gratuitement

L’attentat est un roman Ă©crit pas … en 2005. Le roman est constituĂ© de 17 chapitres, le premier n’Ă©tant pas numĂ©rotĂ©, mais est repris en partie dans le dernier.

Il parle d’un Arabe IsraĂ©lien s’appelant Amine Jaafari qui a rĂ©ussi, il a un bon travail comme chirurgien, est bien intĂ©grĂ© en israel et vit heureux avec sa femme, Sihem, d’origine Palestinienne. Un jour, une femme kamikaze se fait exploser dans un restaurant bondĂ© de tel-aviv.

Amine a passĂ© sa journĂ©e Ă  opĂ©rer les nombreuses victime de l’attentat. On vous laisse dĂ©couvrir la suite.

Le roman a gangnĂ© sept prix Ă  savoir: le prix des liraires (2006), le prix tropiques (2006), le prix gabrielle d’estrĂ©es, le rand prix des lectrices cĂŽtĂ© femme, le prix littĂ©raire des lycĂ©ens et apprentis de bourgogne, le prix des lecteurs du tĂ©lĂ©gramme et le prix des lycĂ©ens de chartes en 2006. 

Lattentat Yasmina Khadra
Lattentat …

VoilĂ  des extraits de L’Attentat pdf:

Je ne me souviens pas d’avoir entendu de dĂ©flagration. Un sifflement peut-ĂȘtre, comme le crissement d’un tissu que l’on dĂ©chire, mais je n’en suis pas sĂ»r. Mon attention Ă©tait dĂ©tournĂ©e par cette sorte de divinitĂ© autour de laquelle essaimait une meute d’ouailles alors que sa garde prĂ©torienne tentait de lui frayer un passage jusqu’Ă  son vĂ©hicule. Â«Laissez passer, s’il vous plaĂźt. S’il vous plaĂźt, Ă©cartez-vous.» Les fidĂšles se donnaient du coude pour voir le cheikh de plus prĂšs, effleurer un pan de son kamis. Le vieillard rĂ©vĂ©rĂ© se retournait de  temps Ă  autre, saluant une connaissance ou remerciant un disciple.

Son visage ascĂ©tique brillait d’un regard tranchant comme la lame d’un cimeterre. J’ai essayĂ© de me dĂ©gager des corps en transe qui me broyaient, sans succĂšs. Le cheikh s’est engouffrĂ© dans son vĂ©hicule, a agitĂ© une main derriĂšre la vitre blindĂ©e tandis que ses deux gardes du corps prenaient place Ă  ses cĂŽtĂ©s..   AprĂšs l’opĂ©ration, Ezra Benhaim, notre directeur, vient me voir dans mon bureau. C’est un monsieur alerte et vif malgrĂ© la soixantaine rĂ©volue et son embonpoint naissant. À l’hĂŽpital, on le surnomme le marĂ©chal-des-logis Ă  cause de son caporalisme excessif aggravĂ© d’un humour toujours en retard d’une pertinence. Mais dans les coups durs, il est le premier Ă  retrousser les manches et le dernier Ă  sortir de l’auberge. Avant de me naturaliser israĂ©lien, alors que, jeune chirurgien, je remuais ciel et terre pour ĂȘtre titularisĂ©, il Ă©tait lĂ .

Bien qu’encore mo deste chef de service, il usait du peu d’influence que lui confĂ©rait son poste pour tenir Ă  distance mes dĂ©tracteurs. À l’Ă©poque, il Ă©tait difficile, pour un fils de bĂ©douin, de se joindre Ă  la confrĂ©rie de l’Ă©lite universitaire sans provoquer un rĂ©flexe nausĂ©eux. Mes camarades de promotion Ă©taient tous de petits juifs fortunĂ©s, la gourmette en or et la dĂ©capotable sur le parking. Ils me prenaient de haut et subissaient chacune de mes prouesses comme une atteinte Ă  leur standing. Aussi, lorsque l’un d’eux me poussait Ă  bout, Ezra ne cherchait mĂȘme pas Ă  savoir qui avait commencĂ© ; il se mettait systĂ©matiquement de mon cĂŽtĂ©.

Autres romans … en pdf:

4.8/537 ratings