Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien PDF

« Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » de Marc Bloch – Une réflexion sur le métier d’historien

« Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » de Marc Bloch est un essai qui vise à défendre et à expliquer le métier d’historien. L’auteur estime que l’histoire est une discipline essentielle pour comprendre le monde et que les historiens ont un rôle crucial à jouer dans la société. Il explore les différentes méthodes de l’historiographie, ainsi que les défis et les obstacles auxquels les historiens sont confrontés dans leur travail.

Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien Téléchargement
Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien Téléchargement

Contexte historique

Le livre « Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » de Marc Bloch a été publié pour la première fois en 1949, après la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération de la France de l’occupation allemande. Marc Bloch, historien français et résistant pendant la guerre, a écrit cet ouvrage dans le but de réfléchir sur le métier d’historien et sur l’importance de la méthode scientifique en histoire.

La définition de l’histoire

Dans « Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien », Marc Bloch examine la définition de l’histoire, laquelle il considère comme une discipline scientifique qui nécessite une rigueur méthodologique. Il explique que l’histoire ne peut être écrite qu’en se basant sur des preuves et des faits tangibles, et que les hypothèses et les spéculations ne doivent pas être considérées comme des faits historiques.

L’importance de la méthode

Marc Bloch met également l’accent sur l’importance de la méthode dans la pratique de l’histoire. Il souligne que les historiens doivent utiliser des sources fiables et documentées, et qu’ils doivent être conscients des biais qui peuvent exister dans les documents historiques. Il insiste également sur le fait que l’histoire doit être étudiée dans un contexte global, en tenant compte des aspects sociaux, économiques et politiques.

Les limites de l’histoire

Malgré l’importance de la méthode, Marc Bloch reconnaît que l’histoire a ses limites. Il souligne que l’histoire ne peut pas tout expliquer, et qu’il y a des événements qui restent inexplicables ou qui sont difficiles à comprendre. Il admet également que les historiens ne peuvent pas être objectifs à 100%, et qu’ils sont influencés par leur propre contexte social et politique.

Les critiques du livre

« Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » a été largement salué comme un ouvrage majeur sur la méthode historique, mais il a également été critiqué pour certaines de ses positions, en particulier son rejet de l’histoire spéculative. Certaines critiques ont également fait valoir que le livre est trop centré sur l’histoire française et que les exemples donnés par Bloch ne sont pas toujours applicables à d’autres contextes.

Des livres similaires

D’autres ouvrages qui traitent de la méthode historique et de l’importance de la méthode dans l’écriture de l’histoire comprennent

  • « The Craft of History » de Joseph R. Strayer et
  • « What Is History? » de E.H. Carr.

Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien Téléchargement

FrenchPDF, un site web en ligne, offre des milliers de livres numériquess au format, y compris le roman, l’essai, le manuel, le livre scolaire, et bien plus encore, dont le livre en question « Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » de Marc Bloch. Les utilisateurs peuvent facilement naviguer sur le site web en utilisant les catégories ou la barre de recherche pour trouver des livres spécifiques. En outre, FrenchPDF a une section dédiée aux auteurs auto-publiés pour les aider à publier leurs propres livres numériques en ligne. Avec sa variété de livres numériquess et sa facilité d’utilisation, FrenchPDF est une ressource précieuse pour les lecteurs avides qui cherchent à découvrir de nouveaux livres sans avoir à payer de frais.

Conclusion

« Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien » de Marc Bloch est un ouvrage important sur la méthode historique et sur la pratique de l’histoire en tant que discipline scientifique. Bien que certaines de ses positions aient été critiquées, le livre reste une contribution majeure à la réflexion sur le métier d’historien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *