le retour du gang de la clef a mole pdf

« Le Retour du Gang de la Clef à Molette » d’Edward Abbey : un roman subversif sur l’écologie et la résistance

Edward Abbey est un auteur américain qui a consacré sa vie à la protection de l’environnement et à la dénonciation de l’exploitation de la nature par les industries. Dans son roman « Le Retour du Gang de la Clef à Molette« , publié en 1989, il poursuit cette lutte en mettant en scène un groupe d’écologistes radicaux qui s’opposent aux projets de développement économique qui menacent les espaces sauvages de l’Ouest américain.

Vous pouvez télécharger le livre Le Retour du Gang de la Clef à Molette depuis la bibliothèque FrenchPDF, qui propose des milliers de livres au format exclusivement et aux visiteurs de FrenchPDF.

Le Retour du Gang de la Clef à Molette
Le Retour du Gang de la Clef à Molette

Résumé du livre Le Retour du Gang de la Clef à Molette

Le roman commence avec le retour de George Washington Hayduke, le héros du premier roman d’Abbey « Le Gang de la Clef à Molette », après plusieurs années d’absence. Hayduke retrouve ses anciens compagnons de lutte, Doc Sarvis, Bonnie Abbzug et Seldom Seen Smith, qui se réunissent pour planifier une nouvelle campagne de sabotage contre les industries minières et pétrolières qui détruisent les paysages sauvages de l’Ouest.

Les actions du gang sont audacieuses et souvent violentes, allant de l’incendie de bulldozers à la destruction de ponts, mais ils sont motivés par leur amour de la nature et leur détermination à protéger les écosystèmes menacés. Leur lutte les amène à voyager à travers les paysages grandioses de l’Utah, de l’Arizona et du Nouveau-Mexique, où ils rencontrent une foule de personnages excentriques et marginaux, tels que les membres d’une communauté hippie, des fermiers locaux et des Indiens Navajos.

Thèmes abordés dans « Le Retour du Gang de la Clef à Molette »

Le roman explore plusieurs thèmes importants, tels que la défense de la nature contre la destruction industrielle, la résistance contre l’autorité oppressive et l’importance de la camaraderie et de la solidarité dans la lutte pour un monde meilleur. Abbey utilise également son humour noir caractéristique pour souligner l’absurdité de la culture consumériste et capitaliste qui motive les industries à détruire la nature pour le profit.

Livres similaires à « Le Retour du Gang de la Clef à Molette »

Si vous avez aimé « Le Retour du Gang de la Clef à Molette », voici quelques autres livres qui pourraient vous plaire :

  • « Désert solitaire » d’Edward Abbey, un récit autobiographique sur l’expérience d’Abbey en tant que garde forestier dans le parc national d’Arches en Utah.
  • « Walden ou la vie dans les bois » de Henry David Thoreau, un classique de la littérature américaine qui prône la simplicité volontaire et la vie en harmonie avec la nature.
  • « La Stratégie Ender » d’Orson Scott Card, un roman de science-fiction sur la lutte d’un jeune prodige militaire contre une invasion extraterrestre.
  • « Les Fourmis » de Bernard Werber, un roman qui explore le monde fascinant et complexe des fourmis et qui pose des questions

Commentaires sur le livre

Voici quelques commentaires célèbres sur le livre « Le Retour du Gang de la Clef à Molette » d’Edward Abbey :

« Edward Abbey était un écrivain provocateur et engagé, un vrai visionnaire. Ce livre est un testament de sa passion pour la nature et de son opposition à la destruction de l’environnement. » – Terry Tempest Williams, écrivain américain.

« Le Retour du Gang de la Clef à Molette est un roman puissant et perturbant qui invite à la réflexion sur notre relation avec la nature et sur l’impact de nos actions sur l’environnement. » – David Brower, militant écologiste et ancien directeur exécutif du Sierra Club.

« Ce livre est un cri de colère contre la destruction de l’Ouest américain, mais c’est aussi une célébration de la beauté et de la résilience de la nature. Edward Abbey a su capter l’essence de la région qu’il aimait et la transmettre à ses lecteurs avec force et poésie. » – Wallace Stegner, écrivain américain et fondateur du Stanford Creative Writing Program.

Ces commentaires montrent à quel point le livre est important pour les militants écologistes, les écrivains et les lecteurs qui cherchent à comprendre la relation entre l’homme et la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *